Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Structure de base

 

\documentclass[options]{Type du document}

%entête

\begin{document}

%document

\end{document}

 

Entête

 

Packages

à insérer dans l'entête du document : \usepackage[options]{nom du package}

 

packages utiles

fullpage = document sans marges

anysize = avec marges définies : \marginsize{gauche}{droite}{haut}{bas}

graphicx = permet d'inclure une image : \includegraphics [width=xx,height=xx]{chemin\fichier_image.gif}

multicol = utilisation de plusieurs colones : \begin{multicols}{x}  tel que x=nb colones

url : permet d'inclure des URL : \url{\\url}

 

Propriétés du document

 

\author{nom_de_l'auteur} =  correspond au nom de l'auteur qui sera affiché sur la page de garde

\title{Titre du document } = Titre du document affiché sur la page de garde

\date{date} = Date courante qui sera affiché sur la page de garde

 

La page de garde sera automatiquement généré en insérant dans la partie "document" la commande suivante

\maketitle

 

Document

 

Hyérarchie de la structuration du document

 

\part{titre} = niveau le plus élevé ex : "1. Titre de la partie 1 de mon document"

\capter{titre}

\section{titre}

\subsection{titre}

\subsubsection{titre}

\paragraph{titre}

\subparagraph{titre} = niveau le plus bas ex : " 1.1.1.1 Titre de la plus petite sous section"

 

Le sommaire sera généré automatiquement en insérant la commande suivante

\tableofcontents

On pourra modifier manuellement le système de numérotation automatique des section par

\setcounter{compteur}{x} telque x = le numéro de base de numérotation automatique des sections

On peut également modifier le numéro de base des numérotations automatiques de bas de page

\setcounter{page}{x} telque x = n° de début de la première page

 

\\ = aller à la ligne

\\* = nouvelle ligne sans saut de page (correspond à SHIFT+ENTREE sous Word)

\pagebreak = nouvelle page ou "saut de page" (correspond à CTRL+ENTREE sous Word)

\noindent = Commence la ligne sans indentation automatique

\hspace{x} = espacement horizontal (espace entre chaque caractère)

\vspace{x} = espace vertical (espace entre chaque ligne)

 

Utilisation de tiraits ou points

 

\begin{enumerate}

\begin{itemize}

\begin{description}

 

Utilisation de références internes  (ex: références bibliographiques)

 

\label{Nom_etiquette} = place une étiquette (créé une étiquette correspondant à la ref biblio par ex.)

\ref{étiquette} =  placer dans le corps du document le lien vers la référence créé avec la commande ci dessus

\pageref{Nom_étiquette} = permet de donner la page dans le document où se trouve une ref.

\footnote{text_blablalba..} = permet d'insérer une note en bas de page

 

Conventionnellement, pour une référence bibliographique, on nottera en nom d'étiquette uniquement  le nom du premier auteur ainsi que l'année (Livre, articles au autres) généralement, cela suffit.

 

Gestion des figures (Tableau, figure ou formules)

 

\begin{type}{position} = repère un graphique, figure ou formule dans le document

le Type :

si type = table, il s'agit d'un tableau

si type = figure, il s'agit d'une figure ou image

si type = equation, il s'agit d'une formule mathématique

la Position :

t = en haut

h = içi

b = en bas

p = sur une page séparée

! = permet de forcer la position voulue

 

LAtex gère pour chaque type une numérotation différente. On pourra avoir une table des matières des figures, une pour les tableaux et une pour les formules mathématiques.

 

utilisation (exemple avec une formule

\begin{equation}{t}

% élément (Image ou formule ou tableau)

\label{FFT}

\caption{Formule de la Transformée de Fourier Rapide}

\end{equation}

 

Gestion des polices / mise en forme (Gras, Italique, Souligné...)

 

\texttt{texte qui doit subir l'effet} = police de type machine

\emph{texte qui doit subir l'effet} = police de type emphase

 

\textbf{texte qui doit subir l'effet} = Gras

\textit{texte qui doit subir l'effet} = Italique

\textsc{texte qui doit subir l'effet} = Petites majuscules

\unrderline{texte qui doit subir l'effet} = Souligné

 

Taille des polices

\tiny 

\scriptsize

\small

\large

 

Texte ou partie qui ne doit pas ête interprêté par Latex (pour qu'il reste inchangé)

\begin{verbatim}

%texte

\end{verbatim}

ou

\verb!texte qui ne doit pas subir de modification de style!

 

remarque : si on utilise verbatim* (une étoile à la fin de verbatim), tous les espaces seront affichés

ce qui permet éventuellement de faire de la mise en page "à l'arrache" avec des espaces

 

Alignement du texte

 

\begin{flushleft} = aligné à gauche

\begin{flushright} = aligné à droite

 

Caractères spétiaux

 

\dots = ...

\'x = accent aigü

\`x = (backquote / Altgr+7)

\^x = accent circonflexe

\"x = (double quote)

\~x = tilde

\oe = oe de oeuvre

\OE = OE de oeuvre en Majuscule

\c{c} = c cédille

\{ et \} = acolade ouvrante et fermante { }

\[ et \] = crochet ouvrant et fremant [ ]

\textless =<

\textgreater = >

 

' ' = double quote

` ` = double backquote

 

Caractères spétiaux avec package

 

\usepackage[official]{eurosym}

\texteuro = €

 

Découpage d'un gros document en sous documents (ou inclusion de fichiers dans un document principal)

 

Il peut être indispensable de saucissonner un document de taille trop importante telqu'une thèse par exemple. Le fait d'avoir un assemblage de plusieurs composants (morceaux de document). Pour cela il faut adopter la structuration suivante :

 

- Créer un document principal (c'est dans celui ci que l'on va assembler les différents sous documents)

- créer des sous documents (pour une thèse par exemple, on créra un sous document par partie ex intro, conclusion, ...)

- A l'aide des commandes \include, assemblez dans l'ordre qui conviendra les sous documents. Ce sera alors un jeux d'enfant d'inverser ou de supprimer ou encore d'ajouter  des parties dans le document.

 

syntaxe de la commande :

 

\input {\\chemin\nom_fichier.tex}

 

Ce qui peut, pour un document principal nous donner à peut près cela :

 

\documentclass[]{report}

\usepackage[]{graphicx}
\author{R\'{e}my DELAYE}
\title{\textbf{Titre du document \\  - Rapport de Recherche - }}

 

\begin{document}
  \maketitle

  \tableofcontents
  \input{introduction.tex}
  \input{etat de l'art.tex}
  \input{nouvel algo .tex}
  \input{experimentation.tex}
  \input{conclusion et perspectives.tex}
  \input{liste des figures.tex}
  \input{bibliographie.tex}
\newline
\end{document}


 

On voit clairement toute la trame du document final, et pour inverser deux parties, il suffit d'inverser les deux lignes \input correspondant aux dites parties.

 

Les Tableaux

 

\begin{tabular}{|l|l|}

\hline

\multicolumn{2}{|c|}{%

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de outilsrecherche
  • Le blog de outilsrecherche
  • : Blog d'un thésard qui partage ses connaissances et ses recherches. Logiciels, environnements, notes perso, Parole, reconnaissance automatique, modélisation, acoustique, biologie, cognition, neuro-sciences, langage, audition, production de la parole traitement du signal et informatique
  • Contact

Recherche

Archives

Liens