Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Richard-Wesley-HAMMING.gif

 

 

 

Richard Wesley HAMMING



(11 Fevrier 1915 - 7 Janvier 1998 /83 ans)

 

 

Matématicien Américain


 

 

 

 

 

Il était professeur à l'Université de Louisville lorsque la Seconde Guerre mondiale débuta et il quitta son poste pour rejoindre le projet Manhattan en 1945, programmant l'un des premiers calculateurs digitaux pour calculer les solutions des équations fournies par les physiciens du projet.

 

L'objectif du programme était de découvrir si la détonation d'une arme nucléaire pouvait mettre en feu l'atmosphère. Les calculs montrèrent que ça ne serait pas le cas, ce qui permit aux États-Unis de procéder à un essai atmosphérique au Nouveau-Mexique puis de lancer deux bombes sur le Japon.

 

Plus tard de 1946 à 1976, il travailla pour les Laboratoires Bell où il travailla avec Claude Shannon.

Il a été le fondateur de l' « Association for Computing Machinery » dont il fut aussi le président.

 

Il est un des rares à avoir reçu une décoration portant son propre nom puisqu' après avoir reçu le Prix Turing décernée par l'ACM (Association for Computing Machinery)  pour son travail sur la théorie des codes, il reçoit en 1988 la médaille Richard Hamming décernée par l'IEEE pour sa contribution exceptionnelle à l'informatique.

 

En 1996, Richard Hamming reçoit le Prix Eduard Rhein de la recherche fondamentale pour le code de Hamming et la distance de Hamming 

 

 

 

 

  Ses travaux :

 

La distance de Hamming, définie par Richard Hamming, est utilisée en informatique, en traitement du signal et dans les télécommunications. Elle joue un rôle important en théorie algébrique des codes correcteurs. Elle permet de quantifier la différence entre deux séquences de symboles.

 

La distance de Hamming est une distance au sens mathématique du terme. À deux suites de symboles de même longueur, elle associe l'entier désignant le cardinal de l'ensemble des symboles de la première suite qui différent de la deuxième.

Le poids de Hamming correspond au nombre d'éléments différents de zéro dans une chaine d'éléments d'un corps fini.

 

La fenêtre de Hamming :

on utilise courrament en analyse spectrale les fenêtrages:

On peut tenter de pallier  l'interférence entre différentes fréquences en utilisant une fenêtre de pondération. En effet, une des causes des défauts est la limitation en temps du signal qui peut se traduire par une discontinuïté brusque du signal. La discontinuïté se traduit par un étalement de l'impulsion de Dirac sous la forme d'un signal décroissant en $1/\omega$. On peut atténuer cette discontinuïté en multipliant dans le domaine temporel le signal analysé par une fonction de pondaration qui remplacera la fenêtre de pondération implicite $g(t)$. Une fenêtre couramment utilisées est la fenêtre de Hamming

\begin{displaymath} g_H(t)=0.54+0.46\sin(\pi\frac{t}{T}) \end{displaymath} (213)

On distingue dans cette fenêtre le ``lobe principal'' (l'arche centrale d'amplitude importante'' et les ``lobes secondaires'' (les oscillation). Dans le cas de la fenêtre de Hamming, le lobe principal est deux fois plus large que dans le cas de la fenêtre rectangulaire. On peut atténuer l'amplitude de ces oscillations en utilisant une fenêtre de pondération, par exemple la fenêtre de Hamming (fig. 44).

$\displaystyle t<-T/2$ $\textstyle :$ $\displaystyle h'(t)=0$  
$\displaystyle -T/2\le t<T/2$ $\textstyle :$ $\displaystyle h'(t)=0.54+0.46 \cos(2\pi \frac{t}{T})$  
$\displaystyle T/2\le t$ $\textstyle :$ $\displaystyle h'(t)=0$ (214)


Cette atténuation des oscillations parasites se fait au détriment de la largeur de la bande de transition (qui est doublée dans le cas présent). Il existe d'autres formes de fenêtres de pondérations qui seront décrites dans le chapitre consacré à l'analyse spectrale.

 

 

 

 

Figure : Lobe principal et lobes latéraux des fenêtres rectangulaire, de Papoulis et de Hamming (échelle logarithmique)
\begin{figure} \begin{picture}(0,8) % multiput(0,0)(0,1)\{10\}\{ line(1,0)\{15... ...t(8,2){\special{psfile=''fenhammingfreqbis.eps''}} \end{picture} \end{figure}
       
       
   

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de outilsrecherche
  • Le blog de outilsrecherche
  • : Blog d'un thésard qui partage ses connaissances et ses recherches. Logiciels, environnements, notes perso, Parole, reconnaissance automatique, modélisation, acoustique, biologie, cognition, neuro-sciences, langage, audition, production de la parole traitement du signal et informatique
  • Contact

Recherche

Archives

Liens